Améliorer sa concentration sans méditer


Astuces pour pratiquer la méditation, Famille, Méditation, Sérénité, Vie quotidienne /

J’entends souvent des personnes me dire qu’elles  ont du mal à se concentrer mais qu’elles ne se sentent pas capables de méditer.

Pourtant, ce qui les empêche de méditer est souvent une difficulté à focaliser leur attention. Elles sont confrontés alors à un envahissement de pensées et le fait de simplement les observer est insupportable.

De mon côté, j’ai aussi remarqué que durant les périodes les plus difficiles de ma vie, je n’ai vraiment pas envie de méditer, alors que c’est là où j’ai le plus de mal à être dans le moment présent.

Je vais donc vous proposer dans cet article des alternatives à la méditation et des astuces pour exercer ses capacités attentionnelles.

1. Méditer…sans méditer

Pas besoin d’être assis.e sur un coussin pour être pleinement dans le moment présent.

D’autres activités peuvent amener à ce résultat, d’autant plus si elles sont faites avec plaisir.

Par exemple, les activités sportives qui engagent tout le corps nous amènent à nous concentrer sur nos sensations.

Le yoga est ainsi une méditation en mouvement par excellence.
D’autres exemples sont le tir à l’arc, la danse, la course à pieds, etc…

Les activités artistiques sont également un bon moyen de nous ramener au moment présent.
Le dessin, la photographie, la musique nécessitent de la concentration, avec patience et persévérance.

Ces activités participent en plus à prendre soin de vous et à vous mettre au centre de sa vie.

Ainsi, il est important de se demander régulièrement si vous avez fait assez de place pour vous, pour rester présent à votre vie.

Plusieurs personnes aiment commencer leur journée en remplissant ce besoin, comme par exemple dans le Miracle Morning.

Pour d’autres, cela sera sur le temps du midi, avant ou après le dîner.

2. Astuce pour être plus présent à sa vie: une seule tâche à la fois pour une meilleure concentration

Attention à la déconstruction d’un mythe:

les femmes multi-tâches est une légende urbaine.

Homme ou femme, il a été observé que nous sommes pour la grande majorité d’entre nous beaucoup moins efficaces quand nous faisons plusieurs choses à la fois.

Faire les courses en répondant au téléphone tout en s’occupant de son enfant amène souvent le résultat suivant:

oubli de certains produits à acheter, écoute superficielle de la conversation téléphonique et de son enfant.

Finalement, on fait plusieurs choses mais on ne les fait pas forcément bien, ce qui peut amener une perte de temps sur le long terme plutôt qu’un gain qu’on croit avoir obtenu à court terme…

S’il faut retourner au magasin pour récupérer ce qui a été oublié, faire répéter son interlocuteur téléphonique et se retrouver avec un enfant agité car nous n’avons pas été assez présent pour lui…

Qui est gagnant dans l’histoire?

L’autre question qu’on peut se poser quand on a l’impression de s’éparpiller en faisant plusieurs tâches est: est-ce qu’on est occupé ou réellement productif?

Pour résumer:

Ce n’est pas un scoop mais les activités physiques, artistiques, créatives sont indispensables à notre vie.
Elles permettent à la fois de nous nourrir psychiquement mais aussi de nous ramener au moment présent.

Par ailleurs, quand nous faisons quelque chose, mieux vaut s’y engager pleinement.  Notre concentration sur cette tâche sera nécessaire pour la mener à bout sans avoir besoin d’y revenir plusieurs fois.

Cela nous permet en plus d’être conscient, présent à ce qu’on fait et donc de réaliser une méditation informelle.

(Je parle des méditations informelles aussi ici).

En effet, le multi-tâche amène des résultats superficiels et donc peu satisfaisants pour soi et pour son entourage.

De plus, il peut participer à générer un sentiment de débordement, de stress et à nous rendre absent à notre vie avec, cerise sur le gâteau, une mauvaise image de soi.

Pour tout vous dire, j’ai moi-même du mal à lâcher ce mode de fonctionnement…

Je garde parfois l’illusion qu’il me permet de gagner du temps.

Mais je réalise souvent après-coup qu’il m’en a fait perdre…alors j’essaye progressivement de me mono-tachéiser et de renoncer au mirage du multi-tâches.

Partager l'article
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.