Rumi, La maison d’hôtes


Méditation /

 « La Maison d’Hôtes »

Cet être humain est une maison d’hôtes.

Chaque matin une nouvelle arrivée.

Une joie, une déprime, une mesquinerie,

Un moment de pleine conscience qui arrive Comme un visiteur inattendu.

Accueillez-les tous ! Même s’ils sont une foule de douleurs, Qui balayent violemment votre maison, La vident de ses meubles,

Quoi qu’il en soit, traitez toujours chaque invité honorablement.

Il pourrait vous débarrasser et vous épurer Pour de nouvelles joies.

Les pensées sombres, la honte, la méchanceté, Allez à leur rencontre, sur le pas de la porte, en riant,

Et invitez-les à entrer.

Soyez reconnaissant de celui qui vient, Parce que chacun a été envoyé  Comme guide venu d’ailleurs.

Rumi, Poète persan du XIIIe s.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.